jeudi 19 janvier 2017

Vintage DRAM Tester (4416, 4164, 41256, 4416, 4464)

Parce que ça n'est pas simple de trouver un testeur d'anciennes RAM dynamiques à prix intéressant.

Tel pourrait être le sous-titre de ce billet.

Alive or dead?
Il m'arrive à l'occasion de réparer d'anciennes machines, que ce soit des synthétiseurs ou des ordinateurs. J'ai déjà eu quelques soucis avec un Studio 440 de Sequential Circuits à ce sujet, et, comme je souhaite dépanner une carte mère d'Apple IIE qui ne démarre pas, je me retrouve avec le même problème de test de la validité des circuits mémoire.

J'ai donc cherché sur le Net un appareil capable de répondre à mon besoin. Les deux seules alternatives aujourd'hui consistent en un appareil 'Made in China' qui coutera un prix plancher (frais de port aidant), capable de tester des 'milliers' de composants et dans lequel je n'aurai absolument aucune confiance. J'ai eu ce problème avec un programmateur d'EPROM qui ne fonctionne que sous conditions radicales!
Ou alors, je peux acheter un appareil professionnel qui fera plus sérieusement ce qu'on lui demandera, tout en proposant beaucoup plus que mes besoins de base, à un prix bien trop élevé si l'on considère le temps d'utilisation de l'appareil pour ce type de travail.

C'est l'effet 'magnétoscope' qui, rapporté au nombre de cassettes visionnées dans certaines famille, rendait l'acquisition de l'appareil d'un coup absolument exorbitant! Pour une utilisation plus 'sérieuse', d'aucun objectera que cela n'est pas tant le cout de l'appareil, mais surtout le nombre d'heures économisées qui rendent l'achat d'un tel testeur intéressant. Heu, oui, pourquoi pas. Seulement il faudrait travailler pendant un certain nombre de semaines à tester des RAM dynamiques pour rentabiliser l'achat.

Reste donc une solution, le faire soi-même :

Basic de chez Basic!!!

Cela demande un petit temps de travail, mais construit par petites tranches de temps libre, le prix d'un tel développement est insignifiant. Le cout en composants est aussi dérisoire. Il restera à développer les quelques algorithmes pour tester les différents type de boitiers RAM existants à savoir les RAM de la famille 41xxx et 44xxx (4416, 4164, 41256, 4416, 4464 etc...).

Un petit circuit imprimé devrait permettre la construction d'un appareil facile à utiliser :


Comment cela est-il censé fonctionner?

J'utilise un processeur ATMEL ATmega328. L'avantage de ce type de processeur est qu'il peut fonctionner en 5V, donc directement interfaçable avec un boitier mémoire. L'alimentation provient d'un micro-connecteur USB qui passe par un interrupteur pour permettre l'insertion du composant à tester, hors tension. Un transistor BS170 permet de ramener directement à la masse la broche 17 du support de circuit à tester dans le cas du test d'un boitier non pas à 18 mais à 16 broches comme ceux de la famille 41xx. Quatre micro-interrupteurs permettront de sélectionner le type de mémoire à tester. L'état final du test sera présenté sur les LEDs.

Le fonctionnement sera simple. On choisi le type de RAM avec les dip-switchs, on place le composant sur le support (je n'ai pas prévu de support à force d'insertion nulle), on met le montage sous tension avec le bouton poussoir, et on attend. Si la LED rouge s'allume, c'est qu'un problème aura été détecté.

Parce que quand même, quand arrive une machine avec un problème de RAM dynamique, c'est une vraie galère à détecter surtout si, comme le plus souvent, on n'a pas à disposition une banque complète du type de mémoire voulu, réputée fiable. Ce petit système devrait donc combler ce manque!

01 mars 2017 : reçu!






Il n'y à plus qu'à programmer le petit algorithme 'qui va bien'...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire