Attention : nouvelle adresse mail depuis novembre 2017. Ne plus utiliser l'ancienne hébergée chez Yahoo!

samedi 2 juillet 2016

Une semaine avant le MakerFaire de Nantes...

Forcément, la densité de travail nécessaire aux présentations que j'ai prévu pour cette manifestation augmente de façon exponentielle. Mais quand c'est pour avancer dans le bon sens... Dernière évolution en date : mon système de diag in-situe.

De quoi s'agit-il?
D'un système capable de diagnostiquer le bon (ou mauvais) fonctionnement de cartes électroniques jugées défectueuses. La cible visée est bien évidemment les anciennes machines à base des processeurs de l'époque à savoir le Z80, le 6809 et le 6502.

La machine de test idéal pour le développement de ce système a été une carte mère plus ou moins fonctionnelle d'une boîte à rythme de chez EMU du début des années 80, la Drumulator :

Image publicitaire.
Vénérable machine s'il en est qui, suite à quelques tentatives de modifications/réparations hasardeuses, se comporte maintenant de façon... erratique!
L'expérience de dépannage de ce type de machine me laisse entrevoir de très longues heures de test de signaux à l'aide de l'oscilloscope et certainement de l'analyseur logique. Or j'avais depuis longtemps envie de développer un outil d'aide au dépannage qui soit un peu plus... pratique. L'occasion me semblait trop belle pour ne pas tenter l'aventure!

L'idée générale est simple : se substituer au microprocesseur d'origine afin de prendre la main sur les composants principaux de la carte électronique à tester, Les avantages sont nombreux dont le principal étant dans un premier temps de pouvoir se passer autant que faire se peut d'outils de tests onéreux,

J'ai donc développé un ersatz de Z80 à l'aide d'un processeur Atmel, un ATmega328pb, le même composant que j'utilise dans ma thématique Arduino. Une fois le projet réalisé et mis en place du Z80 d'origine de la Drumulator, ça donne ceci :

Le prototype du projet, visible sur la droite de la carte.
Pour faire bonne mesure, j'ai rajouté un port USB au système de diagnostic, permettant d'interagir avec le logiciel de test, tant pour avoir les résultats directement sur l'écran d'un PC, que pour lancer les différents types de tests, toujours depuis le PC, ou un terminal série quelconque d'ailleurs muni d'un port USB.

L'envers du décor :


Aucune modification n'est nécessaire sur la carte en test. Même si sur cette Drumulator j'ai du enlever le potentiomètre rectiligne qui gênait la mise en place de la carte de diagnostic : bien peu de chose.

Une fois le système de diagnostic opérationnel et en fonctionnement, il devient possible de suivre le déroulé des opérations effectuées, directement sur l'écran du PC :


Tout simplement...

Et une petite vidéo réalisée rapidement sur le sujet :


Je reparlerai certainement de ce projet qui demande encore quelques temps de programmation pour être en mesure de tester les parties les plus importantes de cette Drumulator.

A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire