Attention : nouvelle adresse mail depuis novembre 2017. Ne plus utiliser l'ancienne hébergée chez Yahoo!

dimanche 25 mars 2018

NEWS...

Cela fait un peu plus d'un mois que je n'ai rien publié. Et pourtant des sujets avancent.

Tout d'abord la nouvelle interface MiDI :


A l'origine j'utilisais un processeur de chez Atmel, un ATMega328pb. Après avoir testé l'outil de développement fourni par T.I., j'ai tenté le passage en 16 bits avec un processeur de la série MSP430. Je n'ai pas encore testé cette carte, je viens juste de finir de la monter avec le boitier VQFN du processeur, pas si difficile que ça à souder proprement à la main en fait.
Je projette d'effectuer les premiers tests de fonctionalité dans les jours à venir. Cette fois, et contrairement aux premiers prototypes à base de 328pb, cette interface devrait fortement ressembler à la version finale. [27 mars 2018] : Après avoir placé un condensateur de la bonne valeur sur le circuit de RESET du processeur, la programmation du premier 'Hello World' s'est passé sans problème. Voilà une bonne base 16 bits rapide pour continuer le développement de mon réseau MiDI.

Un nouveau 'petit' projet, un switch audio équipé d'un contrôleur de volume télécommandé :


Amateur de matériels anciens, et étant en mesure d'effectuer les réparations sur les appareils non fonctionnels, je possède plusieurs lecteurs d'anciens médias (Minidisc, K7, DAT, Bandes etc...) susceptibles de me servir de sources audio HiFi (réelle). Mais comme de bien entendu, l'amplificateur que je possède, issu de la grande époque du matériel japonais de qualité (pré-1985), ne possède qu'un nombre très limité d'entrées.
J'ai donc décidé de créer un switch 8 entrées audio stéréo. Commutation mécanique par relais de qualité, évidemment. Le tout sera commandé par un petit processeur en mesure de répondre à une télécommande IR. J'ai commencé à tester 'tranquillement' le fonctionnement d'une voie. Rien de compliqué pour un tel montage.

Une fois cette carte assemblée, je produirai la carte de sortie qui comportera le processeur plus un contrôleur de volume, lui aussi géré par le processeur. Le tout devant finir par ressembler à un VCA audio HiFi télécommandé, à prix abordable. Il sera équipé de commandes pratiques mais ne jouera pas dans la cours des grands, avec écrans graphique couleur etc... L'objectif étant 'seulement' de répondre à un besoin technique réel.

Enfin, la réception de la carte compatible Arduino Mega, spécialement développée pour de la domotique. En fait, une application de sécurité :


Cette carte est compatible Arduino Mega et sera en mesure d'accepter des cartes d'extension GSM/réseau/ et autres I/O analogiques et 1-wire par exemple. Par rapport à une carte Arduino standard, cette application propose des entrées 24V opto-isolées, des sorties à relais ainsi que des sorties à MosFet opto-isolées pour la commande externe en PWM par exemple. Une entrée de détection du 230V est aussi implémentée ainsi qu'une possibilité d'horloge temps réel sauvegardée.

De façon native, la carte propose aussi un clavier 16 touches ainsi qu'un afficheur LCD standard 2x16 caractères. Tous ces éléments pouvant être commandés directement par l'intermédiaire de bibliothèques standards. En tout cas j'ai œuvré en ce sens dans le but de réduire au maximum le temps et la complexité du développement logiciel tout en profitant au maximum du caractère 'standard' de la plateforme Arduino. Tout ceci devrait contribuer à un suivi réalisable par toute personne maitrisant le langage C de base, offrant ainsi une bonne pérennité au projet.

Je n'ai pas encore testé la carte. Une progression pas à pas s'impose étant donné la multitudes d'interfaces présentes sur le circuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire