Attention : nouvelle adresse mail depuis novembre 2017. Ne plus utiliser l'ancienne hébergée chez Yahoo!

mercredi 6 janvier 2016

Prophet VS, encore et toujours...

La nouvelle année apporte parfois son lot de bonnes... et de mauvaises nouvelles. S'agissant du côté 'espiègle' du Prophet VS, c'est en cette fin d'année 2015 que je constatai un nouveau problème sur ma machine. Celui-ci se manifestait par un redémarrage intempestif, comprendre RESET total, du VS dès la manipulation de la molette de pitch-bend : amusant non?

Enfin, pas si amusant que cela. Heureusement que la toute dernière version du système conserve en mémoire le dernier patch sélectionné!
Forcément, la première idée qui vient à l'esprit est de suspecter le système qui gère cette molette. Il s'agit de cela :

En provenance directe de la documentation Sequential.
Rien de bien compliqué. J'ai donc démonté le panneau avant du synthé et ai vérifié la diode D101 et le condensateur C106. Tout allait bien de ce côté. J'ai donc suspecté le convertisseur ADC0809, bien que je ne m'imaginais pas vraiment de quelle façon ce composant pouvait être à l'origine du RESET de la carte mère du Prophet. Pour travailler méthodiquement, j'ai quand même ôté ce DAC :

Les fils sont ceux qui alimentent le rétro-éclairage LED de cet afficheur compatible.
Puis je l'ai remis en place, sur un support de circuit, en fixant la patte d'entrée du signal de la molette directement à la masse :

Le support permettra de remplacer facilement le composant si besoin.
Après remontage de la carte dans la machine et test complet de celle-ci, tout semble fonctionnel si ce n'est que je n'ai plus l'information de la molette de pitch. Cependant les tests effectués ne me permettent pas d'affirmer à 100% que le problème provient de ce circuit. Pour en être sur, il convient de le remplacer par un exemplaire réputé neuf. Une petite quête sur la baie me permet d'obtenir rapidement un certain nombre de ces circuits pour un prix dérisoire de 10$:

1$ le circuit. En cas de problème sur d'autres machines, j'en aurai en stock!
Après remplacement de l'ancien DAC0809 par un de ces nouveaux exemplaires, le problème subsiste toujours. Il est donc évident que le problème ne vient pas d'ici. J'ai donc effectué d'autres tests sur la carte mère et notamment le test des liaisons des différents bus entre les mémoires et le processeur : toujours aucune erreur. Si le problème ne vient pas de la source, alors il doit provenir de la destination, à savoir les circuits présents sur la carte de synthèse de Prophet VS. Afin d'isoler le problème, je déconnecte la carte mère de la carte de synthèse en ôtant les connecteurs suivants :

Les connecteurs se trouvent dans le cercle bleu.
Il est possible de redémarrer la machine, même si la carte de synthèse n'est pas connectée. Bien que le processeur central soit un MC68000, les spécificités de l'asynchronisme du bus de données ne sont pas utilisées. Et voilà, le VS démarre normalement et, bien qu'ayant remis en place le DAC d'origine dans son état d'origine, l'utilisation de la molette de Pitch Bend ne 'plante' plus le système. La bonne nouvelle de 2016 est qu'après remise en place des connecteurs puis remise en fonctionnement de l'appareil, tout fonctionne de nouveau normalement.

Évidemment, j'ai perdu un peu de temps à tester la partie DAC du panneau de commande. J'ai aussi acquis dix DAC0809 qui ne me serviront peut-être jamais, quoi-que l'expérience m'a souvent démontré le contraire. Ce qui est sur par contre, c'est que l'idée de faire courir les différents bus d'un processeur tel que le 68000 sur des distances incroyable de plusieurs dizaines de centimètres dans ce Prophet VS est une totale aberration d'un point de vue électronique et intégrité des signaux. Séquential a réitéré ce type de design dans le Studio440, Moins dans le Prophet 3000.

Dans un post précédent consacré au Prophet VS, je suggérait de 'caser' toute cette glue logique bien au chaud dans un FPGA. En fait, il y a un peu plus d'un an, j'ai étudié la faisabilité de l'implémentation de l'ensemble de la carte processeur dans un circuit programmable. Cela donnait ceci :

développé durant l'année 2014.
Il ne restait plus qu'à y implémenter la partie génération sonore, à savoir les quatre gros composant custon de chez Séquential, puis d'implémenter la partie filtrage en analogique, pour conserver au maximum le grain sonore originel. Je vais peut-être m'y remettre. Si cela intéresse quelqu'un de participer à un tel projet, je ne suis pas contre une collaboration....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire